Comment les réseaux sociaux bouleversent le fonctionnement des entreprises ?

Les réseaux sociaux sont apparus au début du 21 ème siècle et sont de plus en plus omniprésent dans notre présent à tel point de totalement révolutionner le fonctionnement d’une entreprise.
Ils sont ainsi devenus des outils privilégiés pour toutes entreprises cherchant à se développer en leurs proposant des nouvelles possibilités.
Que cela soit dans le domaine du recrutement, du marketing, de la notoriété et de l’image, les réseaux sociaux sont devenus de plus en plus incontournables pour diversifier les possibilités d’une entreprise.

L’essor des réseaux sociaux s’est en effet conjugué à la hausse des nouvelles possibilités d’utilisation des médias.
Autrefois généralement réservé pour les interactions entre les internautes (partage de photo, discussion instantanée), les réseaux sociaux et notamment les plus connus Facebook, Twitter, Linkedin et Viadeo sont désormais des atouts indispensable pour les entreprises dans de multiples secteurs.
Ils ont permis dans un premier temps aux entreprises d’élaborer des nouvelles méthodes de recrutement leur permettant d’améliorer la sélection des profils qui les intéressent.
En effet, les entreprises et les recruteurs ont vite compris que les réseaux sociaux constituaient un formidable réservoir de possible candidat.
Ainsi, plus d’une entreprise sur 2 utilisent ces réseaux sociaux pour perfectionner leurs recrutements et avoir accès à d’importantes sources d’informations sur le marché de l’emploi et les candidats en question.
Les réseaux sociaux ont aussi permis aux entreprises de mettre en place des nouvelles formes de recrutement.
On parle ainsi par exemple de plus en plus du Business Game, de Speed Networking ou de réunions de groupe qui sont des moyens de recrutement utilisant les réseaux sociaux.
Outre son aide dans le domaine du recrutement, les réseaux sociaux offrent également des nouvelles possibilités dans le domaine du Marketing.
En effet grâce aux outils dont dispose certains réseaux sociaux, des nouvelles techniques de ciblage du marché sont possibles.
Ainsi sur LinkedIn, des « filtres supérieurs » permettent par exemple de limiter les requêtes aux contacts d’un lieu donné et donc d’effectuer un archivage des cibles potentielles de l’entreprise.
Ils offrent également la possibilité à l’entreprise de pouvoir se créer son propre réseau et donc de pouvoir avoir une bien meilleure visibilité auprès de ces clients.
Ils peuvent donc profiter d’une visibilité gratuite pour exposer leurs offres et mieux fidéliser les clients qui pourront partager les actualités de l’entreprise en question.
Ces réseaux sociaux et notamment Facebook peuvent donc être de parfaits relais d’informations pour les E-Business et les entreprises en général.

L’essor des réseaux sociaux est donc un atout non négligeable pour les entreprises qui bénéficient donc de nouvelles possibilités. Les réseaux sociaux contribuent donc à améliorer à la fois le marketing, l’image et le recrutement des entreprises.

De l’importance des réseaux sociaux pour une entreprise

Inutile de dire et de définir ce que sont les réseaux sociaux.
Ne serait-ce qu’à titre personnel, tout le monde sait ce qu’est Facebook, Twitter, YouTube, Pinterest… même sans forcément l’utiliser et être un « accro ».

Les réseaux sociaux sont aussi utilisés par les entreprises (que nous pourrons encore appeler « annonceurs ») dans le cadre de ce que l’on appelle le « Social Media » (Médias sociaux en français).
Mais, il existe une multitude de subtilités dont il faut prendre conscience lorsque l’on souhaite positionner son entreprise via Facebook, via un blog, etc. : d’où l’utilité d’avoir recours à une formation en réseaux sociaux appropriée.

Les réseaux sociaux, s’ils sont judicieusement utilisés (exploités ?) par une entreprise, lui permettront d’obtenir un certain nombre de résultats dont, par exemple, l’amélioration de son référencement naturel (il s’agit de SMO : Social Media Optimization), l’amélioration de son image de marque, la gestion d’une communauté de fans/ambassadeurs, l’accroissement de son chiffre d’affaire, etc.

Le social media donc, a, selon moi du moins, pour objectif double celui du SMO, mais aussi et surtout celui lié à la volonté d’une entreprise de se donner un visage plus humain, proche et sympathique.
Car en effet, le manque d’échanges et de relations de jadis (et ce jadis, c’était il y 3-4 ans) reproché aux entreprises, le manque de dialogue alors en cause, est désormais comblé par l’utilisation du Social Media et par le travail d’un Community Manager.

Pour apprendre à gérer cette communauté et ces échanges, il existe donc différentes formations, dispensées notamment par des organismes spécialisés en cours en informatique qui vont vous permettre de saisir, plus que l’intérêt, la manière dont mettre en place une stratégie réussie sur les réseaux sociaux.

De l’intérêt de faire un jeu concours… pour un blog

Vous le savez peut-être déjà (quoi ? vous ne lisez pas Emarketool régulièrement ?!), j’ai eu le plaisir de lancer récemment une boutique en ligne aidé en cela par 2 co-actionnaires et amis.

Il s’agit de Top For Phone, une site de vente en ligne d’accessoires pour mobiles.
A cette boutique, nous avons associé un blog, dont j’ai exposé le but (stratégie) précédemment sur cet article : « Lancer un blog pour sa boutique en ligne : pourquoi faire ? »

Et bien, toujours dans ce même registre qu’est le « pourquoi, comment, etc. » d’un blog pour un site eCommerce, je vous propose aujord’hui de découvrir une opération que nous venons de lancer nommée « Gagnez une coque pour iPhone« .

Cette opération propose simplement de faire gagner (tirage au sort) une coque pour iPhone 3G et iPhone 3G s, à l’un des participants du jeu concours en place.

Mais outre le fait de vous annoncer que bien évidemment, vous aussi, vous pouvez participer à ce jeu concours, il s’agit ici de vous exposer en quelques mots l’intérêt de la mise en place d’un telle opération.

… cela anime le blog, stimule son visitorat.
Rien de plus triste et inutile qu’un blog qui ne connaît aucune visite, ou quoiqu’il en soit, peu.
Pour dynamiser et stimuler le trafic d’un blog, un jeu concours est une bonne opération. Cela attire de nouveaux visiteurs, et suscite l’intérêt des visiteurs habituels.

… cela boost votre référencement naturel.
« Rahhh, toujours et encore ce référencement naturel ! » Oui, oui, je t’entends d’ici.
Mais qu’est-ce que tu veux, c’est bien là la première étape indispensable à adresser lors de la mise en place d’un site Internet. Et qui dit « + de visites » dit généralement « + de Chiffre d’Affaires ».

… cela boost les ventes.
Une stratégie de codes promotionnels ? Une mise en avant (car c’est le gain) d’un produit ?
Au final : « offrir c’est un jour recevoir » ;) Mettre en place une opération de jeu concours permet d’attirer l’attention sur un produit donné (le gain) et donc de booster les ventes de ce dernier.

Et vous ? Avez-vous déjà mis en place ce genre d’opération sur votre propre blog ?

Stratégie de Différenciation et Marketing Communautaire

La « Différenciation », ou comment, dans un univers concurrentiel, se démarquer de la concurrence et présenter quelque chose de nouveau, ou du moins, qui en à l’air…
Une telle initiative passe nécessairement, pour l’entreprise par la définition d’une stratégie dite de différenciation (et oui, tout simplement).

Stratégie que 2 auteurs, W. Chan Kim et Renée Mauborgne, ont renommée « La stratégie de l’Océan Bleu« .
Pourquoi « la stratégie de l’océan bleu » ? Il y a sans doute derrière cela autant de logique que celle qui a poussé Seth Godin à appeler sa propre stratégie de différenciation celle de la « Vache Pourpre« .

Bon, quoiqu’il en soit, l’idée de ces auteurs et louable, et loin de moi l’idée de dire que leurs livres ne sont pas à la hauteur des attentes de leurs lecteurs.
Mais voilà, ce qui me pousse à écrire cet article, c’est la visite récente sur un blog, suite à la réception d’un email(ing)… ce blog étant : http://blue-blog.fr/

Il s’agit du blog d’une agence, Saphir, appartement à M. Gabriel Szapiro, que j’ai eu l’occasion de rencontrer.
Je me souviendrai éternellement de son légendaire « Nasdrovié » qui m’aura coûté un petit mal de tête, à contrario, pas sûr qu’il se souvienne du bien modeste eMarketeur que j’étais alors.

Gabriel (que je vais me permettre d’appeler par son prénom donc) avait à l’époque pour habitude de présenter sa propre vision du eMarketing.
Cette dernière étant basée sur la notion de « Permission » d’une part (ce concept si cher à Seth Godin) et sur celle du « Désir »  d’autre part (concept jumelé ici par Gabriel).

Sur le blog de son agence, Gabriel nous propose donc de découvrir une nouvelle approche qu’il nomme « De la Stratégie de l’Océan Bleu au Marketing Communautaire ».
Plus concrètement, recourir au Marketing Communautaire (Social Media) pour parvenir à mettre en place une réelle stratégie « Blue Ocean » (différenciation).

Une vision pragmatique au final d’une stratégie on ne peut plus théorique jusqu’alors.
Alors, à vous de vous faire une idée désormais, en vous rendant sur le blog « Blue-Blog.fr« 

Les bénéfices d’un blog pour une entreprise

Depuis quelques années (tout au plus 3 ou 4), les entreprises se sont prises elles aussi au jeu du blog.
Certaines avec plus de bonheur que d’autres, mais généralement, toutes avec les mêmes objectifs : faire parler de sa marque tout en essayant de créer un lien avec les internautes.

Or, cet objectif n’est pas en soit l’unique bénéfice à retirer de la création d’un blog, bien au contraire.
Créer un blog peut avoir, pour une entreprise, plusieurs effets bénéfiques, à savoir :

> Développer sa notoriété, améliorer son image

C’est généralement le 1er bénéficie qui vient à l’esprit, celui même lié à la création du blog par l’entreprise.
Il s’agit ici de créer un lien de proximité avec l’internaute (généralement consommateur voir passionné) et la marque.
Cela s’inscrit dans le marketing « one-to-one » (une entreprise – un internaute).

> Créer un espace interactif

Ou encore un lieu d’échange… qui permettra aux internautes (clients, consommateurs, prescripteurs, curieux, etc.) de donner leurs avis sur la marque, ses produits, ses services.
Une formidable source d’informations, un véritable puit de critiques (à prendre de manière constructive). Finalement, le blog peut servir d’outil de sondage (dont les questions seraient ouvertes).

> Augmenter le volume de ventes

Aussi bête que cela puisse paraître, un blog « bien pensé, bien créé » peut permettre de transférer des internautes vers une boutique en ligne (ou vers des magasins) et ainsi générer des ventes supplémentaires.
Après tout, un blog créé par une entreprise à pour grande finalité de permettre de développement des ventes, que ce soit directement ou indirectement.

> Améliorer le référencement naturel

Un blog bien conçu (respect de normes techniques notamment) permettra problablement à l’entreprise d’améliorer son référencement naturel… ou du moins, de réussir à se positionner sur des termes où le site intistutionnel aurait eu du mal à apparaître en première page dans les moteurs de recherche.
Cela est principalement dû au fait que les moteurs de recherche apprécient ce genre d’infrastructure de site (voir la privilégie), et ce notamment car le blog se veut régulièrement mis à jour, doté de nouveau contenu (ce que le site institutionnel peut difficilement se permettre).

—–
Blog Marketing - L’exemple NRJ MobileL’exemple NRJ Mobile :
Comme vous pouvez peut-être le savoir déjà, je suis Responsable Marketing Internet au sein d’un opérateur de téléphonie, ou plus précisemment au sein d’un MVNO.
J’ai donc l’occasion de voir, en pratique, les bénéfices accordés par un blog pour une entreprise.

Le blog est à la charge de l’un des mes collaborateur, très efficace, qui a également l’occasion de rédiger bon nombre d’articles, et peut ainsi donner ce côté humain aux incontournables (et désirés) échanges avec les internautes.
On retrouver donc ici les fameux bénéfices Image-Echanges-Ventes-Référencement exposés ci-dessus ;)

Je ne peux que vous encourager à participer sur le Blog NRJ Mobile, et à créer le votre !
N’hésitez pas d’ailleurs à nous donner ici l’adresse de ce dernier ;)

Les raisons de la création d’un blog « entreprise »

Le blog, dont la vocation originelle était de permettre à tous de disposer d’un espace d’expression libre sur le web est devenu peu à peu un outil eMarketing utilisé à plus ou moins bon escient par les entreprises.

Le blog est donc devenu « corporate », manifestation sur le web de la tentative des entreprises de se rapproche de leurs publics.

Mais ce n’est bien évidemment pas la seule raison !
Une entreprise créant un blog pourra bénéficier de nombreux effets positifs dont :

> Une image de marque plus humaine, plus proche

En effet, au contraire d’un site institutionnel, ou d’un site de vente en ligne, un blog permet de créer une relation plus proche, plus humaine avec l’internaute.
Une relation plus décontracté, reflétée généralement par un langage plus commun et un ton moins protocolaire.
Sur un blog, on peut tutoyer, on peut rire, etc.

> Une accélération du phénomène communautaire

Le blog permet également d’accélérer, de donner un dynamisme supplémentaire au phénomène communautaire pouvant se créer autour d’une marque.
Outre le fait donc de permettre aux passionnés de la marque d’avoir des informations de première fraîcheur, avec un ton décontracté, etc. le blog permet d’échanger avec ces derniers.
C’est également un « socle » pour l’échange et la relation de proximité qui va être créée avec le client, prospects, etc.

> Une amélioration du référencement naturel

En matière de référencement naturel (SEO) les blogs, du moment qu’ils sont approvisionnés régulièrement en contenu, deviennent de véritables armes pour les eMarketeurs.
Des armes qui vont permettre l’amélioration du référencement naturel.
En effet, chaque article sera repris dans les moteurs de recherche, et en créant des liens vers le site institutionnel, permettra également l’amélioration du référencement naturel du site « principale ».
Enfin, bien évidemment, la finalité ici est de créer un trafic supplémentaire (car qui dit plus de trafic dit plus de notoriété/ventes).

> Une amélioration des ventes

Car c’est bien la finalité principale !
Toute entreprise à pour objectif d’améliorer ses ventes, et le blog, par le biais de ces nombreux avantages, va permettre en partie ceci.
Enfin, le fait est qu’outre l’amélioration des ventes « principales » (celles du métier d’origine), l’entreprise va également pouvoir mettre en place, par le biais de l’esprit communautaire, des ventes de goodies… ce qui peut devenir finalement, via l’appellation « vente de produits dérivés », une véritable Business Unit, avec sa rentabilité, sa gestion.

Comme on le voit, une entreprise peut espérer retirer de nombreux avantages de la création d’un blog.
Mais ces avantages sont néanmoins soumis à ce simple paramètre : le blog doit être de qualité.

Cela signifie qu’il doit être agréable à lire, à parcourir et doit être approvisionné régulièrement en contenu de qualité.
Chose qui reposera essentiellement sur le design du concepteur/maquettiste et sur la qualité de la plume du rédacteur.

Le Buzz Marketing, l’incontournable de toute bonne opération de Street Marketing

Simple déclinaison aboutie de « l’homme sandwich » (souvenez-vous, cet individu portant une double pancarte), ce principe utilise désormais une mis en scène perfectionnée.Ainsi, ce principe marketing repose sur la création d’opérations « coup de poing », de type « événementiel ».
Le but étant alors de créer une opération qui interpelle, intrigue, fait réagir le passant, etc. et ce à l’occasion d’un événement « mémorable ».

Par exemple, 3M, souhaitant faire la promotion d’un nouveau verre incassable, c’est donc servi d’un abribus à Toronto/Canada, pour placer entre 2 vitres dans le matériaux concerné, une important somme d’argent…disponible pour celui qui parviendrai à casser les vitres… (on en parle plus en détail sur Culure Buzz).

On l’aura compris, finalement, une opération de Street Marketing est non seulement l’occasion pour une marque d’organiser un évènement nouveau, impressionnant, dans lequel les passants sont impliqués, mais aussi et surtout, de créer un évènement dont on parlera… et donc, qui créera du Buzz !

En effet, à quoi bon pour une marque de créer un formidable évènement, si au final, il n’aura diverti que quelques badauds sans générer de réelles retombées médiatiques ?

C’est pour cela que la conception d’une opération de Street Marketing passe par la création d’un Événement, mais que sa diffusion passe par une stratégie de Buzz Marketing.

Le Street Marketing rejoint donc le Buzz Marketing dans ce que l’on appelle communément le « Marketing Alternatif », soit donc l’ensemble des nouvelles stratégies marketing utilisées afin de toucher une cible, de façon indirecte, mais nettement plus impliquante !

La typologie des buzzeurs – Partie 2 : Découvreurs, Adeptes, Suiveurs

Les buzzeurs sont des individus complexe, comme nous l’avons vu dans la 1ère partie de cet article lié à la « typologie des buzzeurs ».

Ces mêmes buzzeurs sont de plus dotés de sensibilités plus ou moins fortes, et d’un attrait plus ou moins important pour un sujet donné.

Ce fait va entraîner une réactivité différente d’un buzzeur à l’autre, sur un sujet donné, quand bien même il serait « Réseau », « Expert » ou bien encore « Prescripteur »

Ainsi, voici les 3 catégories que nous pourrions distinguer :

> Les buzzeurs « découvreurs »

Ils recherchent l’aspect innovant des choses.
A la rigueur, peu importe que le sujet du buzz soit ou non intéressant, ils recherchent surtout la « fraîcheur » de l’information, son originalité.
Il est en général le premier à ce lancer sur un nouveau produit que personne ne connaît encore dans son entourage.
C’est en général ceux que l’on souhaite atteindre en tout début d’opération de Buzz Marketing.

> Les buzzeurs « adeptes »

Ils sont à l’écoute de l’évolution technique et technologique et recherchent notamment des produits /services plus performants.
Peu leurs importent qu’ils ne soient pas les tous premiers à découvrir le sujet donné, mais ils souhaitent en profiter au plus vite.
C’est en général ceux qui permettront de lancer efficacement et massivement les opérations de Buzz Marketing.

> Les buzzeurs « suiveurs »

Tout le monde leurs a parlé des formidables caractéristiques d’un nouveau produit, et ils succombes.
Ils sont eux-mêmes extrêmement sensibles au Buzz Marketing, mais sont également de formidable outils de ce dernier tant ils seront convaincus du bien fondé de leurs actions (« Tout le monde en parle, c’est que ça doit être bien, donc j’en parle en bien »).
Ils sont en général recherchés afin de relancer une deuxième fois le buzz initial et de lui donner un nouveau souffle.

Bien évidemment, il est possible de combiner la typologie découverte en 1ère partir avec la typologie ci-dessus…
On peut donc très bien imaginer avoir un buzzeur Réseau-Découvreur, un autre Expert-Suiveur, etc.

La typologie des buzzeurs – Partie 1 : Réseau, Expert et Prescripteur

Les buzzeurs sont souvent des individus à la personnalité complexe, aux passions diverses, mais toujours dotés d’un talent indéniable qui leurs permet de transmettre à des communautés leurs propres idées et opinions, lesquelles seront ensuite reprises par les membre des dites communautés.

C’est un fait, un buzzeur est généralement un être charismatique capable de toucher son entourage, souvent constitués de nombreux individus, et de persuader ces derniers qu’il a le « savoir » sur un sujet donné (que ce soit en tout état de cause ou non).

Or, bien que les buzzeurs soient des individus au sens propre du terme, il est néanmoins possible des les « cataloguer » en 3 catégories :

> Le buzzeur « réseau »

C’est celui qui a dans son carnet d’adresse une multitude de contacts, qui connaît ces derniers par leurs prénoms et les saluent régulièrement.
C’est en quelque sorte un énorme annuaire relationnel, capable de toucher un nombre considérable de personnes, en quelques coups de fil, en quelques rendez-vous, en quelques soirées.

> Le buzzeur « expert »

Il sait tout ! Impossible de le coller sur un sujet où il se sent à l’aise.
Il est passionné d’informatique ? Il sera capable de vous dire si le dernier processeur Intel est plus puissant que le dernier processeur AMD, pourquoi, et de combien de %
En voiture, il vous dirait que tel modèle consomme moins que tel autre, ou que la vitesse maximum de cette dernière est nettement supérieure à la précédente génération.
C’est une véritable encyclopédie, mais extrêmement ciblée.

> Le buzzeur « prescripteur »

Il a cette aura (ou position sociale, etc.) qui lui permet de se faire entendre par quiconque, quand bien même il ne sait rien du sujet dont il traite.
Un être souvent charismatique, adorée des foules (à petit niveau, ou à grand niveau, tout dépend de sa propre notoriété).

Bien évidemment, on pourrait également dire qu’un buzzeur peut-être un savant mélange de ces 3 catégories, mais il sera toujours possible de le classer plus ou moins directement dans l’un ou l’autre.
En effet, chez le buzzeur, l’une des 3 caractéristiques détaillées ci-dessus primera toujours au final sur les autres.

Propagation épidémique, pyramidale et exponentielle

Il est effectivement étonnant qu’en matière de marketing, on puisse parler de « viral ».
Mais voilà, le Marketing Viral (ou encore Buzz Marketing) est ainsi appelé en raison de son système de propagation.

Ce dernier, de type épidémique mais aussi pyramidale (sans oublié exponentiel), permet à un annonceur de toucher, via une cible originelle limitée en nombre, une grande masse de contacts.

> Propagation de type « épidémiologique »

Effectivement, le Marketing Viral agit comme un « virus ».
Un virus « informatif » dans le sens où le fait de cibler un contact qualifié va permettre à un annonceur de transmettre une information aux relations de ce même contact.
A la manière d’une grippe qu’un individu pourrait transmettre à son entourage (famille, amis, collègues, voisins, etc.).

Le Buzz Marketing est donc bien un système basé sur la « contamination ». Mais dans le bon sens du terme.
1 > 1 + 1 > 1 + 1 + 1 + 1 > etc. etc. etc.

> Propagation sous forme « pyramidale »

Le Marketing Viral est également un phénomène pyramidal de par son système de propagation.
En effet, un contact ciblé par l’annonceur peut transmettre l’information à plusieurs de ces contacts (en général, au moins 2). Ces derniers relayeront l’information chacun à leur tour à 2 autres contacts, etc.C’est un peu le système d’escalier

1
1 + 1
1 + 1 + 1 + 1
1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1
1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1
etc. etc. etc.

> Propogation de façon « exponentielle »

Toujours grâce à son système de diffusion, on remarque que le Marketing Viral se propage de façon exponentielle (1 contact touche 2 contacts, lesquels en touchent 4, qui eux-mêmes en toucheront au total 8, etc.)
1, vers 2, vers 4, vers 8, vers 16, vers etc. etc. etc.