Comment placer des annonces Adwords en « Premium » (fond bleu)

Article datant de 2007 en cours de ré-écriture.

Nous l’avons vu, les liens « Premium » (fond bleu) sont des liens estimés comme étant les plus pertinent des Liens Commerciaux par la régie Adwords elle-même.

C’est une sorte de Top Ranking (de 1 à 3 annonces) mis en avant par Adwords.
Mais comment arriver en « Premium » ? Voici la réponse.

Premier critère (A) : l’enchère.

Rien de bien nouveau, tout le monde sait que la position d’une annonce est généralement liée directement (voir uniquement) au niveau d’enchère (le prix que l’annonceur accepte de payer) du clic. Le fameux CPC max.

C’est notamment le cas pour Yahoo Search Marketing, Microsoft adCenter, Miva et Mirago… lesquels ne pondèrent par les résultats, comme le fait Google Adwords, de ce qui est appelé « l’indice de qualité ».

Deuxième critère (B) : l’indice de qualité.

Google à toujours placé au centre de son système de classement des résultats la notion essentielle de « pertinence », que ce soit pour les résultats naturels, ou bien encore les liens commerciaux.

Ainsi donc, la position d’une annonce au sein de Google n’est pas uniquement liée à l’enchère (et le CPC max) consentie par l’annonceur mais aussi et surtout à un indice de qualité, nommé « Quality Score » (QS) en anglais.

Ce QS est un ensemble de variables basées notamment sur :

  • l’historique de votre compte Adwords
  • le taux de clic des mots clés
  • le taux de clic des annonces
  • le taux de clic du groupe d’annonces
  • la performance de la page d’arrivée
  • etc.

Troisième critère (C) : l’écart avec vos concurrents

Enfin, le troisième critère qui vous permettra d’accéder au « top ranking » et donc aux liens premiums et lié à l’écart de performances avec vos concurrents.

En effet, il faut que ce dernier soit réellement important.
Par conséquent il faut que l’écart du coefficient obtenu par la multiplication du premier critère (A) et du second (B) soient réellement important par rapport à ce même coefficient chez vos concurrents.

Ainsi si l’indice A x B de votre compte est nettement supérieur à l’indice A x B de vos concurrents, alors votre annonce à de fortes chances de passer en « Premium ».

Comment créer une campagne Adwords efficace ? (livre blanc)

Créer une campagne de Liens Commerciaux via Google Adwords et optimiser au maximum les performances de cette dernière, voilà ce que ce guide vous propose de faire !

Téléchargez gratuitement cet eBook (format .pdf – 11 pages – 90ko) en cliquant sur le lien suivant :
>> Livre Blanc : Comment créer une campagne Google Adwords efficace ?
lien cassé, livre en cours de ré-écriture

Ce dernier, volontairement simpliste, vous donnera des conseils utiles et des exemples concrets afin de pouvoir bénéficier de la campagne la plus efficace qui soit !
Et ce sans vous encombrer de points bien trop « techniques » et complexes à appréhender dans une première étape.

Enfin, sachez que vous pouvez contacter l’auteur à l’adresse suivante :
Marco Felgueiras >marco.felgueiras@sem-expert.com marco@felgueiras.netCet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Il se fera une joie de répondre à vos questions, et de lire vos remarques et commentaires.


Sommaire du guide « Comment créer une campagne Google Adwords efficace ? » :

  1. Les Liens Commerciaux : C’est quoi ?
    • Qu’est-ce qu’un lien ?
    • Qu’est-ce qu’un lien commercial ?
    • Quelles sont les différences entre « liens naturels » et « liens commerciaux » ?
    • Quelles sont les différences entre « liens de recherche » et « liens contextuels » ?
  2. Les Liens Commerciaux : Qu’est-ce que ça apporte ?
  3. Les Liens Commerciaux : Comment les met-on en place ?
    • Eléments préalables
    • La création d’un compte Google Adwords
  4. Les Liens Commerciaux : Comment vérifier la « profitabilité » ?
  5. Les Liens Commerciaux : Exemple de création d’une campagne
  6. Les Liens Commerciaux : Google Adwords, et après ?

Logiciel Google Adwords Editor

Ce logiciel est disponible à cette adresse : http://services.google.com/adwordseditor/

Très complet, il permet d’exporter puis importer les paramètres de votre(vos) campagne(s).

En clair, cela veut dire qu’une fois les paramètres de votre campagne chargés sur votre ordinateur, vous pourrez travailler « hors connexion » (connexion internet coupée) et ré-injecter plus tard (lors de votre prochaine connexion internet donc) les données modifiées dans la plateforme en ligne de Google Adwords afin que vos nous réglages soient prises en compte.

Avec cet outil tout est possible, de la modification des enchères, à celui du budget, en passant par les annonces, les mots clés, etc.

Je le recommande notamment pour les entrepreneurs itinérants équipés d’un portable par exemple, et qui aime avoir un regard posé sur leurs chiffres lors d’un voyage par exemple.

A noter également une option de travail collaboratif… mais qui reste peu conviviale dans son utilisation… (au final, rien de tel qu’une petit réunion de 15mn plutôt qu’un long échange d’e-mails).

PS : Seul défaut actuel, il est apparemment impossible de créer des rapports et donc d’analyser les performances sur une période donnée autre que : hier, 7 derniers jours, 30 derniers jours…
Pas de rapport excel donc…

Augmenter le CPC réel de vos concurrents sur Yahoo! Search Marketing

Article devenu obsolète, conservé pour archives et historique sur l’évolution du SEA.

En bref, voici, une fois les éléments du calcul du CPC réel (chez Yahoo! Search Marketing) posés, une astuce qui permet d’augmenter le CPC réel de son concurrent directement positionné au dessus de soit… Voici en quelques mots la méthode à utiliser…

Ainsi, mettons que nous ayons, pour un mot clés la situation suivante :

  • Le premier annonceur est un concurrent dont l’enchère est de 0.90€ par clic
  • Le deuxième annonceur est un concurrent dont l’enchère est de 0.50€ par clic
  • Votre ambition étant de devenir n°2, vous placez une enchère à 0.80€ par clic
  • Résultat, vous prenez, à l’instant même, la 2ème place, avec un coût au clic réel de 0.51€ (0.50€ + 0.01€) et le concurrent placé en première place, lui aura un CPC réel de 0.81€ (votre CPC max + 0.01€)

Voilà pour ce qui est de l’aspect premier du CPC max et du CPC réel.
Maintenant, vous pouvez voir se profiler aussi un moyen de pression sur la concurrence…

En effet, dans l’exemple indiqué ci-dessus, vous voyez que vous conservez un CPC acceptable… or, vous faites réaliser à votre concurrent en 1ère place une dépense « excessive » (en effet, il payait 0.51€ par clic avant votre arrivée, désormais, cela sera 0.81€ tant qu’il n’aura pas modifié sont enchére)…

Il y a donc ici un moyen de « guerre économique » à utiliser, pour peu que :
1. votre concurrent ne soit pas vraiment doué sur la gestion de son compte… et surtout n’ai pas un bon suivi de ce dernier et de ces enchères…
2. que vous, au contraire, ayez un suivi régulier pour ne pas vous retrouver avec une situation inverse car votre concurrent aurait détecté l’astuce… et aurait au final lui aussi utiliser cette fameuse technique…

NB : depuis la mise en place de la plateforme « Panama », il semble qu’il soit impossible de faire cette guerilla de l’enchère sur Yahoo! Search Marketing.
En effet, l’enchère n’est plus uniquement liée à celle du concurrent situé juste en dessous + 0,01€ mais à un système de pondération par la pertinence très similaire au Quality Score de Google Adwords.
C’est donc la fin d’une époque et d’un jeu malin sur YSM.

Synonymes :

  • CPC réel – Coût Par Clic réel – Cost Per Clic real
  • CPC max – Coût Par Clic maximum – Cost Per Clic max

12 idées à mettre en action afin d’améliorer le CTR de vos annonces Google Adwords

Voici 12 idées qui vous permettrons d’augmenter la performance (CTR) de vos annonces, et par la même, de vos achats de mots clés ! Alors, pourquoi s’en priver ?!

Idée 1 : Organisez les 2 phrases de description…
Organisez vos 2 phrases de description et veillez à ce que la ligne 1 présente le ou les « bénéfices client » et la ligne 2 le contenu de l’offre même.

Exemple :
Décorateur d’intérieur
Simplement et rapidement,
votre devis (gratuit) sur mesure
www.deco-interieur.com

Idée 2 : Mettez des majuscules…
Mettez des majuscules aux premières lettres de chaque mot important, cela renforce l’impact visuel de votre annonce (et faites ça pour le titre, les lignes 1 et 2, et l’url).

Exemple :
Décorateur d’Intérieur
Simplement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com

Idée 3 : Multipliez vos annonces textuelles…
Faites plusieurs textes par groupe d’annonces et utilisez l’option offerte par Google Adwords appelée « optimiser » (a terme, les annonces les moins performantes seront peu à peu délaissées et vous pourrez alors faire une sélection).

Exemple :
Décorateur d’Intérieur
Simplement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com
et
Décoration d’Intérieur
Un Devis Gratuit sur Mesure
pour vous aider à Réaliser votre Rêve
www.Deco-Interieur.com

Idée 4 : Utilisez le bon jargon…

Exprimez la même idée, mais avec des mots différents. Parfois, sans qu’il est possible de savoir pourquoi, votre internaute (celui que vous ciblez) préfère qu’on lui dise « facilement » plutôt que « simplement »… et cela peut fortement impacter le CTR.
De même, l’utilisation de l’option « optimiser » vous aidera à faire votre choix final.

Exemple :
Décorateur d’Intérieur
Simplement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com
et
Décorateur d’Intérieur
Facilement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com

Idée 5 : Utilisez le même niveau de langage…
Exprimez vous avec le même langage que celui utilisez par votre cible.Par exemple, votre cible est « haut de gamme », utilisez un langage soutenu.

Idée 6 : Utilisez des termes attractifs…
N’hésitez pas à utilisez des arguments tels que « promotion », « réduction », « téléchargement gratuit », etc si vous en avez à votre disponibilité…L’internaute adore qu’on lui propose des « cadeaux »…
En plus, c’est le genre de « cadeau » qui peut vous aider à collecter des coordonnées et créer une base de données (ex. du téléchargement ou échantillon gratuit).

Exemple :
Décorateur d’Intérieur
Gratuit ! Téléchargez les
Fiches Pratiques « Déco-Int »
www.Deco-Interieur.com

Idée 7 : Evitez les fautes…
Bon, une idée, ou plutôt un conseil simple : évitez de faire des fautes (orthographe, grammaire et syntaxe) et surtout, parlez dans la bonne langue (et dire que certains annonceurs parlent en anglais à une cible francophone !).

Idée 8 : Utilisez la fonction Dynamic Insertion…
Utilisez la commande {Keyword:} dans le titre (ainsi il apparaîtra en gras et sera donc encore plus efficace).

Exemple :
{Keyword: Votre Intérieur}
Gratuit ! Téléchargez les
Fiches Pratiques « Déco-Int »
www.Deco-Interieur.com

Idée 9 : Supprimez, parfois, les « www. »…
Testez vos annonces avec « www. » dans l’url, et les mêmes sans le fameux word wild web… Ca à l’air bête, mais ça peut jouer…

Exemple :
Décorateur d’Intérieur
Gratuit ! Téléchargez les
Fiches Pratiques « Déco-Int »
www.Deco-Interieur.com
     et
Décorateur d’Intérieur
Gratuit ! Téléchargez les
Fiches Pratiques « Déco-Int »
Deco-Interieur.com

Idée 10 : Ne modifiez pas les annonces qui fonctionnent…
Ne touchez pas à vos annonces (suppressions et modifications) tous les 4 matins…
Le temps de « révision » (validation) par Adwords est parfois long, et cela pourrait vous faire disparaître momentanément des recherches.
N’oubliez pas non plus que le Quality Score (indice de qualité) est fonction de l’historique d’une annonce, et ce même « QS » impact votre CTR.
Si votre annonce est plutôt bonne (en terme de performances), mais peut connaître des améliorations, inutile de la supprimer ou de la modifier. Copiez-là, et à terme, supprimez la moins bonne des 2 annonces que vous aurez alors obtenues par cette méthode.

Idée 11 : Ne soyez pas trop agressif…
Ne pas être trop agressif dans le texte d’annonce…
Evitez le genre « Vous ne le regretterez pas » ou encore « Ne manquez ça sous aucun prétexte ».
C’est le genre d’annonce qui ne plaît absolument pas à l’internaute…

Idée 12 : Respectez les consignes de rédaction d’Adwords…
Respectez les consignes de rédaction d’Adwords.

C’est bête à dire, mais il est fréquent de voir des annonces « refusées » pour le non-respect d’une simple règle « de base »… (cf le lien : https://adwords.google.fr/select/guidelines.html) :
– ne mettez pas de ponctuations abusives (point d’exclamation ou suspension abusif par exemple)
– n’utilisez pas de majuscule abusives (en clair, évitez d’écrire un ou plusieurs mots en MAJUSCULE du début à la fin)
– ne faites pas de répétitions inutiles (en clair pas de « gagner, gagner, gagner »)
– conservez une orthographe, grammaire et syntaxe correctes (donc pas de faute, du vrai français académique)
– soyez clair, concis (évitez le jargon incompréhensible et les tournures de phrases ampoulées)
– soyez pertinents et ciblés (parlez de « Paris » si votre activité n’est que parisienne)
– ne trichez pas en créant plusieurs comptes avec les mêmes annonces pour apparaître plusieurs fois (c’est le genre de spamming sur lequel Google est très répressif)
– gardez un objet de publicité licite (parler de cannabis par exemple n’est pas vraiment conseillé… entre autre… sans parler des risques de poursuites que vous pourriez prendre…)
– n’utilisez pas des noms de marques protégés que vous ne possédez pas et sur lesquels vous n’avez aucun droit
– n’utilisez pas de superlatifs (« meilleur que » par exemple)
– ne faites pas de publicité comparative (« 10.000 clients de plus que XXX », « 10€ moins cher que XXX »)
– faites atterrir le cliqueur sur une landing page appropriée et ne pas l’envoyer sur une toute autre page
– ne pas faire ouvrir de pop-up et pop-under sur cette même page (celle vers laquelle pointe votre annonce donc)
– le bouton précédent doit fonctionner
– etc.

Personnalisation automatique du titre des annonces Google Adwords

Présentation

La personnalisation automatique du titre dans une annonce, en voilà une option sympathique…

« Sympathique » car elle permets généralement d’augmenter le CTR (taux de clic) d’une annonce.
Or, Google Adwords met à disposition de ces annonceurs une balise permettant d’avoir une personnalisation automatique du titre des annonces, personnalisation qui reprend le mot (ou les mots) de la requête même de l’internaute (et qui seraient contenu dans votre catalogue de mots clés).

Ainsi, lorsque vous rédigez votre annonce, vous avez les au total 5 champs à remplir :

  • la ligne Titre (25 caractères max.)
  • la ligne de description 1 (35 caractères max.)
  • la ligne de description 2 (35 caractères max.)
  • la ligne de l’url affichée (35 caractères max.)
  • et enfin la ligne d’url réelle (1024 caractères max.)

Mise en place

Maintenant, attardons nous un peu plus sur le titre, car c’est à cet endroit que nous allons insérer la fameuse balise {Keyword}.
Cette balise lorsque elle est insérée dans un titre par l’annonceur sera remplacée à l’affichage sur le navigateur de l’internaute qui effectuerai une requête.

Ainsi, si vous aviez écrit l’annonce :

{Keyword}
Facilement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com

et que votre internaute ait tapé le mot clé « Déco d’intérieur » (qui est aussi un des mots clés contenu dans votre catalogue bien évidemment, sinon cela ne marche pas), l’internaute verra :

Déco d’intérieur
Facilement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com

Et petit « cadeau bonus »… comme le titre est exactement la requête de l’internaute, il apparaîtra en gras !
Cela permet de se démarquer encore plus des concurrents et de leurs annonces qui elles ne contiendront pas la fameuse balise.

Options avancées

Bon, maintenant que vous savez comment fonctionne la balise {Keyword}, apprenons-en un peu plus sur les « options » possibles…

{Keyword} = personnalisation avec la requête même de l’internaute… attention si celle-ci est trop longue, elle ne passera pas dans le titre…

{Keyword: Ce que vous voulez} = si la requête est trop longue, la personnalisation est abandonnée, et le titre sera « Ce que vous voulez ».{KeyWord: Ce que vous voulez} = idem que si dessus, mais si la personnalisation à lieu, les premières lettres de chaque mot sera en majuscules.

{KEYWORD: Ce que vous voulez} = Option désormais impossible qui mettait tout le titre personnalisé en majuscule (ce qui est désormais contraire aux consignes éditoriales de Google Adwords).

{keyword: ce que vous voulez} = aucune majuscule à aucun mot… la moins utile des options proposées.

Enfin, voici une petite mise en garde…
Certains annonceurs achètent, à raison, les mots clés de leurs catalogues avec des fautes d’orthographe (et oui, tous les internautes ne savent pas écrire à la perfection)…

Or, si jamais un internaute voit l’une de vos annonces après avoir tapé une requête mal orthographiée, et bien le titre sera personnalisé « tel quel » (donc, avec la faute)…

Effectivement, le titre personnalisé est en fait non seulement liée à la requête de l’internaute mais aussi aux mots clés que vous aurez acheté… et le titre reprendra en fait le mot clé sous la forme exacte contenue dans votre catalogue de mots clés.

Synonymes :

  • Balise {Keyword} ; {Keyword:} ; {KeyWord:}
  • Balise {Mot Clé}
  • Insertion dynamique de mots clés
  • Dynamic Keyword Insertion
  • Personnalisation du titre d’une annonce Google Adword

Personnalisation automatique du titre des annonces Google Adwords

Présentation

La personnalisation automatique du titre dans une annonce, en voilà une option sympathique…

« Sympathique » car elle permets généralement d’augmenter le CTR (taux de clic) d’une annonce.
Or, Google Adwords met à disposition de ces annonceurs une balise permettant d’avoir une personnalisation automatique du titre des annonces, personnalisation qui reprend le mot (ou les mots) de la requête même de l’internaute (et qui seraient contenu dans votre catalogue de mots clés).

Ainsi, lorsque vous rédigez votre annonce, vous avez les au total 5 champs à remplir :

  • la ligne Titre (25 caractères max.)
  • la ligne de description 1 (35 caractères max.)
  • la ligne de description 2 (35 caractères max.)
  • la ligne de l’url affichée (35 caractères max.)
  • et enfin la ligne d’url réelle (1024 caractères max.)

Mise en place

Maintenant, attardons nous un peu plus sur le titre, car c’est à cet endroit que nous allons insérer la fameuse balise {Keyword}.
Cette balise lorsque elle est insérée dans un titre par l’annonceur sera remplacée à l’affichage sur le navigateur de l’internaute qui effectuerai une requête.

Ainsi, si vous aviez écrit l’annonce :

{Keyword}
Facilement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com

et que votre internaute ait tapé le mot clé « Déco d’intérieur » (qui est aussi un des mots clés contenu dans votre catalogue bien évidemment, sinon cela ne marche pas), l’internaute verra :

Déco d’intérieur
Facilement et Rapidement,
Votre Devis (Gratuit) sur Mesure
www.Deco-Interieur.com

Et petit « cadeau bonus »… comme le titre est exactement la requête de l’internaute, il apparaîtra en gras !
Cela permet de se démarquer encore plus des concurrents et de leurs annonces qui elles ne contiendront pas la fameuse balise.

Options avancées

Bon, maintenant que vous savez comment fonctionne la balise {Keyword}, apprenons-en un peu plus sur les « options » possibles…

{Keyword} = personnalisation avec la requête même de l’internaute… attention si celle-ci est trop longue, elle ne passera pas dans le titre…

{Keyword: Ce que vous voulez} = si la requête est trop longue, la personnalisation est abandonnée, et le titre sera « Ce que vous voulez ».{KeyWord: Ce que vous voulez} = idem que si dessus, mais si la personnalisation à lieu, les premières lettres de chaque mot sera en majuscules.

{KEYWORD: Ce que vous voulez} = Option désormais impossible qui mettait tout le titre personnalisé en majuscule (ce qui est désormais contraire aux consignes éditoriales de Google Adwords).

{keyword: ce que vous voulez} = aucune majuscule à aucun mot… la moins utile des options proposées.

Enfin, voici une petite mise en garde…
Certains annonceurs achètent, à raison, les mots clés de leurs catalogues avec des fautes d’orthographe (et oui, tous les internautes ne savent pas écrire à la perfection)…

Or, si jamais un internaute voit l’une de vos annonces après avoir tapé une requête mal orthographiée, et bien le titre sera personnalisé « tel quel » (donc, avec la faute)…

Effectivement, le titre personnalisé est en fait non seulement liée à la requête de l’internaute mais aussi aux mots clés que vous aurez acheté… et le titre reprendra en fait le mot clé sous la forme exacte contenue dans votre catalogue de mots clés.

Synonymes :

  • Balise {Keyword} ; {Keyword:} ; {KeyWord:}
  • Balise {Mot Clé}
  • Insertion dynamique de mots clés
  • Dynamic Keyword Insertion
  • Personnalisation du titre d’une annonce Google Adword

Veille Concurrentielle

2 méthodes pour analyser les performances de la concurrence…

Veille Automatisée :

Utiliser un logiciel qui vérifiera votre positionnement sur les mots clés achetés (ex. Agent Web Ranking)
Le but étant ici d’analyser au global, puis au mot par mot, la position des ses propres annonces vis à vis de celles de la concurrence…

Veille Manuelle :

La deuxième méthode est un examen manuel…
En effet, il ne faut pas perdre de vue qu’un bon site internet sans communication a peu de chances d’attirer de nombreux visiteurs, mais que par la même, un mauvais site internet avec une bonne communication a peu de chance de les conserver…

Le but est donc de consulter réguliérement les sites internet des concurrents et de voir si son propre site posséde tous les services nécessaires, est aisément naviguable, etc.
En clair, savoir si son site internet et meilleur que celui du concurrent ;)

Mots clés et Annonces

Mots clés et Annonces

Il s’agit en fait, ici, d’analyser les performances des mots clés et des annonces…
Plusieurs indicateurs vont vous permettre (notamment via Google Adwords) d’estimer si votre catalogue de mots clés et adapté et si vos annonces sont séduisantes…

Par exemple, vous pouvez estimez vos performances sur la base du CTR (taux de clic).
Si ce dernier est trop faible (moins de 1%, par exemple, sur les « liens de recherches »), vous devrez vous inquiéter de ce fait, et tâcher d’analyser la situation afin de savoir si vos annonces sont « mals » rédigées, ou bien votre catalogue de mots clés est trop générique est pas assez « précis/ciblé ».

>Vous pouvez également analyser la position moyenne…
En dessous de 5 (c’est-à-dire 6ème place et plus), ne comptez pas faire des miracles. En effet, vous êtes trop bas dans la page pour prétendre à de bons résultats… il est donc nécessaire de revoir l’ensemble des paramètres liés au Quality Score (cas de Google Adwords).Mais vous pouvez aussi analyser le CPC moyen.
Un CPC moyen trop élevé n’est pas nécessairement (uniquement en tout cas) le signe d’une concurrence féroce, mais peut être le signe que vos enchère sont éventuellement trop élevées.

Enfin, un indice de conversion trop faible vous indiquera que soit votre site à un ou plusieurs problèmes (pas assez séduisant, pas assez convaincant, etc.) ou bien que vous attirer des prospect non qualifiés par des annonces pas assez précises dans leurs discours, ou par des mots clés trop génériques, etc.

A noter donc qu’une bonne campagne de mots clés passe non seulement par le budget alloué et les enchères max que vous acceptez, mais aussi et surtout par la qualité de votre catalogue de mots clés et du rédactionnel de vos annonces.

Conversions et Ventes

Conversions et Ventes

On appelle « conversions » les transformations des internautes en clients.
Ainsi, si votre site connaît une fréquentation de 100 internautes dont 10 deviennent des clients, vous aurez un taux de conversion de 10%

Il n’y a pas de bon ou de mauvais taux de conversion.
En fait, chaque site internet, en fonction de son business model (site marchand, site vitrine, site informatif, etc.) et de son apparence, technologie, ergonomie, etc. aura un taux plus ou moins élevé.

Enfin, à noter qu’un taux de conversion n’est pas forcément basé sur les ventes.
Un taux de conversion peut par exemple être calculé sur les taux de recueil de formulaires.
Ainsi, si 10 internautes sur 100 remplissent votre formulaire en ligne, vous aurez également un taux de conversion de 10%, mais basé cette fois-ci sur un autre indicateur…

En outre, vous pouvez également vous servir du CA de votre site (pour peu qu’il y est une boutique en ligne) comme indicateur de performances.
Ainsi, une analyse des ventes en ligne vous permettra de juger de l’efficacité de votre communication internet, de la pertinence de vos produits/services/prix, de celle de votre site internet, etc.