Qualification de la base

L’un des désirs de tout bon Marketeur est d’arriver à obtenir la base de données la plus ciblée et précise possible (la qualification d’une base de données consistant en l’amélioration de son degré de précision et d’information).

Ainsi, la plupart du temps, l’internaute se retrouve confronté à des formulaires de collecte à « rallonge » lui demandant au final toutes sortes d’informations (age, sexe, lieu de naissance, etc) qui ne seront probablement jamais utilisées.

Sans oublier un facteur important : plus le formulaire est long (plus la liste des questions est importante) et moins les internautes y répondront.

En effet, un internaute n’aime pas qu’on lui pose des questions (oui, ça peut sembler étonnant à l’heure du blog), et surtout, il n’aime pas avoir l’impression de perdre du temps (un internaute est un ultra-consommateur, que ce soit d’informations, de technologies, etc. et il trouvera toujours qu’il n’a pas assez de temps) !

Alors, avant de créer vos formulaires, ayez en tête le but et la finalité de ces derniers.
Il faudra donc faire une sélection parmi le nombre infini de questions possibles :

  • Vous souhaitez contacter les internautes ? Ok, il vous faut l’adresse e-mail (logique me direz-vous).
  • Vous souhaitez personnaliser les e-mailings ? Ok, un prénom (voire aussi un nom) sera parfait.
  • Vous souhaitez contacter votre internaute en multicanal ? Ok, vous pouvez lui demander son numéro de téléphone (fixe et mobile, fax), voire son adresse, etc
  • Vous souhaitez savoir si c’est un professionnel ? N’hésitez pas à lui demander le nom de son entreprise.
  • etc.

Donc, retenez bien que :
plus de le degré d’informations contenues dans votre base sera élevé et précis, plus votre ciblage et vos campagnes seront efficaces
plus les informations demandées seront quantitativement importantes, plus les internautes abandonneront le processus et refuseront au final de vous répondre (et donc, vous n’aurez pas d’informations sur ces derniers).
Le formulaire idéal pourrait donc se résumer en 5 questions maximum, dont toutes, (mis à part l’adresse e-mail) seraient à réponses optionnelles.

Enfin, dernier point…

Il est bon de faire le distinguo entre 2 types d’informations :
les données nominatives (nom, adresse e-mail, etc.) que vous pouvez obtenir lors du remplissage du formulaire et que vous pourrez par le futur qualifier, re-qualifier, etc. afin d’avoir la base de données la plus saine possible
les données comportementales (achat de tel ou tel produit, tel ou tel service, contact de tel ou tel agent commercial, etc.) qui vous permettront par la suite d’avoir des « scénarios » de contacts (par exemple : un client achète des pull-overs rouges ? Pourquoi ne pas lui proposer la prochaine fois des accessoires rouges, et une autre fois des pull-overs roses très tendances ? etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *