Opt-in, Opt-Out et Marketing de la Permission

Lorsque vous recueillez l’accord d’un internaute quant à l’utilisation de son adresse e-mail, il existe 2 grands types de stratégie :

  • Opt-In : synonyme d’accord express
  • Opt-Out : synonyme d’accord tacite

Bien évidemment, à l’heure du «Marketing de la Permission», il est fortement conseillé d’avoir une stratégie Opt-In et non pas Opt-Out.

> Définition du terme « Opt-In »

L’accord de l’internaute est ici express, né d’une réelle volonté.
Il (l’internaute) doit effectivement cocher une case, vide à l’origine.
Sans cette autorisation, l’entreprise collectant les informations déclare ne pas utiliser ces dernières.

Avantages / Inconvénients…
L’Opt-In offre un meilleur taux de retour chez les internautes contactés, car il y a eu de leur part un acte volontaire. Ils seront plus enclins à lire votre message…
Cependant, cet acte volontaire n’est pas fréquent, et au moment de l’inscription, l’internaute « oublie » de cocher la case (volontairement ou non).

> Définition du terme « Opt-Out »

La case de recueil de consentement est ici déjà cochée.
L’internaute doit alors décocher la case s’il ne souhaite pas que l’entreprise collectant les informations s’en serve.

Avantages / Inconvénients…
L’Opt-Out offre un meilleur taux de collecte des informations (effectivement, on mise alors sur le choix « forcé » de l’internaute, et son oubli à décocher la case).
Cependant, l’acte n’étant pas volontaire, l’internaute reçoit un courrier qu’il est peu enclin à lire et peut éventuellement être considéré comme du spam (d’où la création dans l’inconscient de l’internaute d’une mauvaise image de marque).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *