Préparer un plan d’urgence

Souvenez-vous : votre opération a pour objectif de toucher la plus large audience possible !
Il se peut même que son efficacité soit telle qu’elle vous permette de toucher plus de contacts que ne l’aurait fait une campagne TV.

Et pourtant… il faut s’en méfier !
Autant le marketing viral est un outil qui peut s’avérer très rentable, autant, s’il est mal utilisé, il peut s’avérer dangereux pour votre marque.

Veillez donc à toujours avoir un plan de secours qui vous permettrait de palier à une déformation de vos messages, à un hack de votre site Internet, à une conjoncture négative à votre secteur d’activité, etc.

Cela confine au « Risk Management », et au final, c’est de ça dont il est question.

Veillez bien à prévoir un plan d’action au cas où vous perdriez le contrôle de votre opération.
Ainsi donc, si votre campagne est déformée, prévoyez de rebondir sur ce fait et de contrecarrer par l’autodérision par exemple (ou l’humour ironique).

Votre conjoncture est mauvaise et votre secteur d’activité est décrié ? Arrêtez votre campagne et modifiez vos messages en messages de soutien à d’éventuels victimes.

N’oubliez pas qu’il faut toujours avoir « an escape plan » dans toute campagne médiatique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *