Définition du Spam (Junkmail)

Outre le fait que le spam ait une réelle connotation négative (et pour cause) c’est également, malheureusement, un fléau qui génère d’importants coûts… et généralement, être traité de spammeur n’est pas quelque chose de franchement souhaitable tant l’image négative associée est préjudiciable.

Un spam, c’est quoi alors ?
Et bien, le terme spam (en français « pourriel » par complément au terme « courriel » qui désigne l’e-mail) est un courrier non sollicité, n’apportant généralement absolument aucune information utile à l’internaute et provoquant la perte de la seule chose qu’on ne peut conserver ou acheter : le temps.

Le spam est une nuisance car outre le fait de saturer les lignes Internet (et donc de ralentir au final tout un réseau), il prend du temps à traiter.

Du temps pour les personnels en charge des réseaux de communication et de l’information, du temps à ceux qui les reçoivent, etc.
Et comme vous le savez, le temps, c’est de l’argent.

Au final, le spam, qui est un envoi massif d’e-mails (e-mailings) vous proposant généralement d’acheter une Rolex à 10% de son prix ou bien du Viagra par carton de 1.000 unités. Il ne sert donc à rien…

C’est un e-mailing envoyé sur une base de données contenant des adresses (la votre, la mienne) obtenue de manière illégale ou tout simplement non autorisée et qui ne vous apportera qu’une chose lorsqu’elle arrivera dans votre boîte e-mail : un certain énervement ou bien un bon sourire consterné.

Un simple conseil.
Faites en sorte de ne jamais tomber, aux yeux de l’internaute-destinataire, dans la catégorie « spam », et n’envoyez des courriers qu’aux internautes dont vous avez obtenu légalement et déontologiquement l’adresse e-mail.

Car autant l’Email Marketing est un moyen qui peut rapporter gros s’il est bien mené, autant c’est un moyen d’avoir très rapidement une très mauvaise image si jamais il n’est pas fait dans les « règles de l’art ».

Comme le disait Rick Bruner :
« E-mail marketing, when done right, may be the « killer app » of direct marketing. Done wrong, it can be ruinous ».
Ce qui donne en français simplifié que l’e-mail marketing peut-être un formidable outil de marketing direct s’il est bien utilisé, sinon, il peut être désastreux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *