Ciblage comportemental : Microsoft vs Yahoo!

Microsoft et Yahoo! ont eu l’occasion de lancer en France, depuis quelque mois déjà, leurs offres respectives de « Ciblage Comportemental ».

Le ciblage comportemental est donc, au final, non plus seulement un concept, mais bel et bien une offre commercialisée par 2 géants de la publicité en ligne.

Or, chacun (Microsoft / Yahoo!) possède ses forces et ses faiblesses, et chacun à sa propre appréhension du ciblage comportemental sur son propre réseau.

Microsoft :

Où : Le ciblage comportemental sera effectué sur les sites web du groupe (portail MSN, site Windows/Office, etc.) et sur les services (Hotmail, Messenger, etc.).
C’est plus de 19 millions d’internautes / mois qui consultent une ou plusieurs de ces pages.

Comment : Le comportement de l’internaute est étudié pendant les derniers 30 jours via les cookies. On analyse le comportement de ces derniers sur les pages web (quelles catégories consultées) ainsi que les mots saisis dans le moteur de recherche.

Yahoo! :

Où : Le ciblage comportemental sera effectué sur les sites web du groupe (portail Yahoo!, site affiliés, etc.) et les services (Yahoo! mail, Messenger, etc.)
C’est plus de 10 millions d’internautes / mois qui consultent au moins l’un de ces pages.

Comment : Le comportement de l’internaute est étudié pendant les 28 derniers jours, via les cookies notamment. On analyse le comportement de ces derniers via les pages consultées, les mots clés saisis dans le moteur de recherche, les clics (quoi, combien de fois, etc.), les données nominatives (compte Yahoo!) et enfin les sujets recherchés/cliqués sur le comparateur de prix (Kelkoo).

On le voit donc, la guerre en Microsoft et Yahoo! sur ce nouveau mode de ciblage (et donc ce nouveau produit publicitaire) s’annonce d’ors et déjà terrible !

Chacun possède avantages et ses défauts, dont notamment :
– Microsoft possède des prix (bruts) plus élevés… généralement +50%
– Microsoft possède une audience plus importante… quasiment +100%
– Yahoo! utilise plus de données afin d’affiner sa connaissance de l’internaute, notamment les données loguées (compte Yahoo!) et les recherches sur le comparateur de prix
– Yahoo! possède un visitorat globalement plus âgé et plus CSP+ que Microsoft

Difficile de préconiser, au final, un de ces 2 acteurs.
Tout les 2 sont au final intéressants, et pertinents dans leurs démarches d’amélioration du taux de clic et du taux de transformation de leurs annonceurs.

Reste à tester l’un et l’autre et au final à comparer les gains de performances, souvent très variables d’un secteur d’activité à l’autre.

Une réponse sur “Ciblage comportemental : Microsoft vs Yahoo!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *