Propagation épidémique, pyramidale et exponentielle

Il est effectivement étonnant qu’en matière de marketing, on puisse parler de « viral ».
Mais voilà, le Marketing Viral (ou encore Buzz Marketing) est ainsi appelé en raison de son système de propagation.

Ce dernier, de type épidémique mais aussi pyramidale (sans oublié exponentiel), permet à un annonceur de toucher, via une cible originelle limitée en nombre, une grande masse de contacts.

> Propagation de type « épidémiologique »

Effectivement, le Marketing Viral agit comme un « virus ».
Un virus « informatif » dans le sens où le fait de cibler un contact qualifié va permettre à un annonceur de transmettre une information aux relations de ce même contact.
A la manière d’une grippe qu’un individu pourrait transmettre à son entourage (famille, amis, collègues, voisins, etc.).

Le Buzz Marketing est donc bien un système basé sur la « contamination ». Mais dans le bon sens du terme.
1 > 1 + 1 > 1 + 1 + 1 + 1 > etc. etc. etc.

> Propagation sous forme « pyramidale »

Le Marketing Viral est également un phénomène pyramidal de par son système de propagation.
En effet, un contact ciblé par l’annonceur peut transmettre l’information à plusieurs de ces contacts (en général, au moins 2). Ces derniers relayeront l’information chacun à leur tour à 2 autres contacts, etc.C’est un peu le système d’escalier

1
1 + 1
1 + 1 + 1 + 1
1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1
1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1
etc. etc. etc.

> Propogation de façon « exponentielle »

Toujours grâce à son système de diffusion, on remarque que le Marketing Viral se propage de façon exponentielle (1 contact touche 2 contacts, lesquels en touchent 4, qui eux-mêmes en toucheront au total 8, etc.)
1, vers 2, vers 4, vers 8, vers 16, vers etc. etc. etc.

Pourquoi faire du Buzz Marketing

Une question simple aura une réponse simple.

Pourquoi faire du Buzz Marketing ?
Parce que c’est une stratégie payante !

Et oui ! Avec un investissement limité (en comparaison des budgets TV ou radio, etc.), le Buzz Marketing vous permettra de toucher une large audience !
Et donc, à moindre coût, de faire du Marketing de Masse !

Outre ceci, le Buzz Marketing vous permettra de créer des bases de données (clients/prospects) à relancer par la suite par e-mailing (source d’un futur revenu).

Et donc au final d’avoir un ROI (Retour Sur Investissement) optimisé.

C’est également un outil de communication à la propagation rapide et à l’impact important sur la population réceptrice.

En de simples mots :

  • Coûts limités (comparativement)
  • ROI (maximisés)
  • Perception de l’image de marque/notoriété (améliorée)
  • Rapidité de propagation de l’information
  • Constitution d’une base de données (fidélisable)

Les raisons du succés du Buzz Marketing

Le Buzz Marketing (ou Marketing Viral) suscite auprès des annonceurs Internet un réel engouement.

Et pour cause, une campagne de Buzz Marketing bien réalisée permet pour un coût modique (à relativiser par rapport à une campagne de spots TV par exemple) de toucher une population très large et de véhiculer l’information que vous souhaitiez transmettre.

Les raisons du succès du Buzz Marketing sont nombreuses, mais on peut principalement remarquer :

> Un coût d’acquisition au contact faible
Une bonne campagne de Buzz Marketing suppose un recueil d’informations, une proposition d’inscription à une newsletter, etc.
C’est un excellent moyen de constituer une base de données à moindre coût.

> Un ROI (Retour Sur Investissement) élevé
Sachant que le ROI est calculé sur la base des dépenses confrontées aux recettes, il est clairement évident qu’une campagne bien menée et généralement synonyme de gains de performances, et donc, d’optimisation du Retour Sur Investissement.

> Diffusion de l’information rapide
Là où vous auriez pu mettre 6 mois, 12 mois et plus à véhiculer une certaine images auprès de vos prospects et clients, celle-ci sera généralement transmise, reçue et perçue en moins de 3 mois (généralement 1 mois) par les internautes « contaminés ».

> Meilleure rétention de l’information
Basé sur le principe connu du « strong>ce qui nous émeut nous reste en mémoire ».
Le Buzz Marketing est souvent basé sur des séquences vidéo, des jeux, etc. qui marquent l’esprit… et qui favorise la rétention de l’information.
Une sorte de « persistance » mentale.

Le Buzz Marketing et le Hoax

Le Buzz Marketing et le Hoax reposent tous deux sur le même mécanisme de transmission de l’information.

Et bien que tous les deux soient basés sur un système « viral », il faut cependant avouer que là où le Buzz Marketing possède une vocation informative (bien que très souvent commerciale) le Hoax n’est quant à lui qu’un horrible spam destiné à désinformer… voire à vous escroquer.

Bien heureusement, en général, le Hoax avance des arguments tellement incroyables qu’il est détectable en un seul coup d’œil (ex. « Gagnez un téléphone Nokia si vous transmettez cet e-mail à 50 personnes »).

> Alors, quel est l’intérêt des « Hoaxeurs » ?

1. En général, ce dernier a pour objectif de simplement saturer un réseau internet national voir mondial.
Et ce avec un message apparemment bien faisant vous disant que la petite Marion de 8 ans à besoin d’un rein… c’est le 4ème fois d’ailleurs que vous l’aidez à obtenir cette année via une chaîne d’e-mails…

2. Ou encore, plus rarement, le but étant de monter une escroquerie…
Soit directement, en vous incitant à effectuer une transaction financière avec l’escroc qui aura donné une certaine « tangibilité » à sa fausse information… soit indirectement, en vous poussant à relayer l’information vers des cibles « fragiles ».

Quoiqu’il en soit, un œil un tant soit peu averti arrivera aisément à détecter un vrai « Buzz Marketing » d’un « Hoax », ne serait-ce que par l’apparence même du message.
En effet, rares sont les « Hoaxeurs » qui vous envoient un bel e-mail, avec site dédié au message (site Internet événementiel), comportant des vidéos ou tout autre goodie…

Emarketing : Informations complémentairesPour plus d’informations sur le principe du Hoax et les dernières campagnes dont vous devez vous méfier, vous pouvez consulter le site de HoaxBuster .

Définition du Buzz Marketing

Le Buzz Marketing consiste en la propagation d’une information/idée/image/etc. via un principe de « bouche à oreille ».
Le but étant donc de toucher une cible précise qui transmettra ensuite à ses contacts l’information originelle (celle que l’annonceur aura voulu transmettre).

Le Buzz Marketing apparaît donc être une émanation de ce que l’on appelle le « Marketing Viral ».
Le Marketing Viral est un concept déjà bien implanté dans l’esprit des Agences de Communication depuis le début des années 1980. Il aura donné naissance, grâce à l’utilisation du média Internet, à cette nouvelle spécialité qu’est le Buzz Marketing

C’est d’ailleurs cette « imbrication » qui nous permettra de faire un amalgame entre Buzz Marketing et Marketing Viral et d’utiliser, indépendamment, l’une ou l’autre de ces expressions.

Enfin, à noter que le Marketing Viral est la simple transposition en concepts marketing d’une idée commune fort répandue mais terriblement efficace malgré son âge : le Bouche-à-Oreille.


Synonymes :
Buzz Marketing
Marketing Viral ou Viral Marketing
Word-of-Mouth, Marketing (WOM) ou Bouche-à-Oreille, Marketing

Préparer un plan d’urgence

Souvenez-vous : votre opération a pour objectif de toucher la plus large audience possible !
Il se peut même que son efficacité soit telle qu’elle vous permette de toucher plus de contacts que ne l’aurait fait une campagne TV.

Et pourtant… il faut s’en méfier !
Autant le marketing viral est un outil qui peut s’avérer très rentable, autant, s’il est mal utilisé, il peut s’avérer dangereux pour votre marque.

Veillez donc à toujours avoir un plan de secours qui vous permettrait de palier à une déformation de vos messages, à un hack de votre site Internet, à une conjoncture négative à votre secteur d’activité, etc.

Cela confine au « Risk Management », et au final, c’est de ça dont il est question.

Veillez bien à prévoir un plan d’action au cas où vous perdriez le contrôle de votre opération.
Ainsi donc, si votre campagne est déformée, prévoyez de rebondir sur ce fait et de contrecarrer par l’autodérision par exemple (ou l’humour ironique).

Votre conjoncture est mauvaise et votre secteur d’activité est décrié ? Arrêtez votre campagne et modifiez vos messages en messages de soutien à d’éventuels victimes.

N’oubliez pas qu’il faut toujours avoir « an escape plan » dans toute campagne médiatique !

Mise en place : #6 – Suivi et analyse des résultats

Votre campagne a été lancée avec succès et elle s’achève d’elle-même, car l’audience liée à cette dernière a fortement décrue.

Il est donc temps d’en analyser l’efficacité et de mesurer son impact sur votre marque/vos produits/vos services.

Ainsi donc, vous pourrez vérifier la justesse de votre opération et l’efficacité de cette dernière.

N’hésitez pas à vous dotez des bons outils statistiques et de tracking au moment même du lancement de votre campagne !

Il serait bête de manquer d’informations lors de cette 6ème et dernière étape !

Mise en place : #5 – Envoi du message

L’envoi du message semble être une étape simple… et pourtant.
Il faut veiller à ce qu’aucun problème ne vienne en entraver la distribution !

En effet, vous devrez veiller à ce que vos messages soit correctement acheminés aux Leaders d’Opinion (n’hésitez pas à les contacter individuellement – c’est du relationnel).

De plus, si votre campagne n’utilise pas que l’e-mail en tant que message incitatif, il vous faudra veiller au bon acheminement des courriers, flyers, etc.

L’échec d’une campagne peut être due à un mauvais message, un mauvais ciblage… mais aussi à une perte du message lors de son process d’acheminement…

Mise en place : #4 – Création du message

Une fois les objectifs déterminés, le budget fixé, la cible trouvée et la stratégie de communication établie, il vous faudra créer le message et les outils de communication en eux-mêmes !

Vous devrez donc veiller à ce que le « rédactionnel » de vos messages corresponde bien à la cible visée (le bon jargon, les bons termes, le bon style) et que les outils soient bien conçus.

Cette étape se divise en 2 points :

> La rédacion et création des messages incitatifs
C’est à ce moment qu’il vous faudra créer les messages envoyés par emails, flyers, etc. qui permettront à votre cible de connaître votre opération

> La rédaction et création des outils viraux
C’est la création d’un site Internet avec les outils de séduction (e-cards, vidéos, jeux interactifs, etc.) qui vous permettront de séduire votre cible et donc de l’inciter à créer un Buzz autour de votre site et donc de votre opération.

Mise en place : #3 – Mise en place d’un plan de communication

On l’a vu dans la section « Conseils », une campagne de Buzz Marketing, bien qu’étant en elle-même une campagne de communication, doit faire l’objet d’un plan de communication précis et concret.

En effet, il faut inciter les Leaders d’Opinion à parler de vous, mais il faut aussi faire en sorte que la notoriété même de votre opération s’accroisse !

Vous avez donc un enjeu double :

  • toucher les bonnes personnes qui sauront parler de vous et initialiser le « viral »
  • tout en faisant de la publicité sur votre opération pour que la cible « masse » vienne également consulter votre site d’elle-même et relayer l’information à ses semblables.

Vous devrez donc faire, soit de la publicité en magazine, à la TV, à la radio, sur Internet, etc. afin d’accroître le phénomène Buzz de votre campagne.